P1080385_OK1.jpg

CRÉATIONS

 

PIÈCE DE POCHE

 
Pièce de Poche - (La) Rue Serendip _Charlotte Hofer.JPG

Chorégraphie: Prunelle Bry, Tristan Bénon
Musiques: Francisco Tarrega, Raul Beron et Miguel Calo, Hermanos Gutierrez

« Pièce de Poche parle de deux personnages qui ne se lassent pas de se rencontrer. Ils entrent en relation avec leurs propres envies et se confrontent mutuellement face à leurs pensées et habitudes. Une négociation s’installe entre l’envie de conserver sa ligne directive et l’envie de « nouveau ».
Les situations parfois absurdes créent un effet miroir et révèlent nos mécanismes de cohabitation avec douceur et humour.
Réfléchissant sur le rôle à prendre et sur la place que l’on occupe dans nos relations, ici les corps expriment les ressentis et les désirs mieux que les mots.»

Pièce de Poche est un ensemble de pièces toujours en création qui ont en commun la relation entre deux personnages et un objet de la vie quotidienne. Elles questionnent chacune leur tour le rôle prit dans les relations, les mécanismes de cohabitation et de négociation qui se mettent en place.

Les Pièces de Poche sont accessibles à tous.toutes, des plus jeunes aux plus expérimenté.e.s, ouvertes à tous les horizons et invitent à bras ouverts ceux et celles qui veulent s’y abandonner.

« Pièce de Poche est légère,

parle de Nous,

est une rencontre,

a besoin de douceur,

a besoin de deux personnalités,

a besoin d’un objet »

 
 
 

L'OUÏE FINE

 
548A9950.jpg

Chorégraphie: Tristan Bénon, Prunelle Bry
Danseur.se.s: Les élèves de la classe 3-4 Harmos de l’école du Noimront 

Scénographie: Liuba Kirova, Tristan Bénon, Prunelle Bry et les élèves. 


Reprise prévue pour le 3 novembre 2021 lors du festival Tanzmehr à Zurich.

L’ouïe fine est un projet artistique qui a pour but de pousser encore plus loin l’idée de collaboration avec les enfants. En mêlant des horizons artistiques différents, les professionnel.le.s s’ouvrent à une collaboration nouvelle afin de plonger enfants et adultes dans un même processus de dialogue et de création. Dans cette pièce les enfants sont co-créateurs avec (La) Rue Serendip et Liuba Kirova, artiste peintre.

Le thème est l’écoute de soi et l’écoute de l’autre.

La première a eu lieu lors du Festival Evidanse à l'Espace Culturel du Soleil, Saignelégier en Juin 2021. 

Une reprise a été faite au Festival Tanzmehr Bühne à Zurich le 3 novembre 2021 https://vimeo.com/663905626

 

LE FUTUR

Qui ne l'attend pas?

(La) Rue Serendip- Le Futur 2_edited.jpg

Concept et chorégraphie: Prunelle Bry
En collaboration avec le performer, Tristan Bénon
Créé in situ en 2017. (Elaboration d’une scénographie en cours).

Sélectionnée pour le PrinTemps des Artistes au Musée des Beaux-arts du Locle.

Ce solo-performance est lié à l’idée d’être confiné.e.s. Nous sommes coincé.e.s dans cet espace familier et pourtant notre situation n’est plus confortable. Comment réinvestir cet espace autant mental(ement) que physique(ment)? Nous parlons de cette part d’ouverture disponible en chacun.e de nous afin d’accueillir une situation qui révèle un possible Futur.

"Défier cette croyance ou espoir qu’il y ait un quelconque lieu où pouvoir fuir ou se cacher.»

Nous attrapons des éclats de mémoires.

Des images du passé ou des souhaits d’avenir. A la fin, nous sentons de la réalité seulement son mystère et le passé que nous croyons certains devient aussi vague que le future à venir. Même si nous sommes confinés ici, dans notre présent, dans qui nous sommes, épinglés sur place, à ce point du temps et de l’espace. Même si, jamais personne ne pourra nous conseiller.

Il ne demeurera qu’une seule façon.
 Entrer en nous-même et des heures durant ne rencontrer personne.
Être seul comme un enfant peut l’être."


 
(La) Rue Serendip- Le Futur.jpg